ACCOMPAGNATEUR DE CHANGEMENTS DE CULTURES PAR LA CRÉATIVITÉ ET LA COOPÉRATION

Laurence Bastin

 

Laurence Bastin en 1 minute

En savoir +

Formations et expériences en quelques points

  • Expérience de plus de 15 ans dans le secteur de la distribution cinématographique, comme attachée de presse (Warner Bros.), coordinatrice de Festival (Festival du Film Européen de Bruxelles) et éditrice de DVD (Cinéart)
  • Expérience de 3 ans dans les institutions européennes en tant qu'assistante
  • Bachelière en communication à la Haute École Lucia De Brouckère
  • Formation en coaching ontologique à la Leading and Coaching Academy (LCA)
  • Pratique en coaching de vie depuis septembre 2013
  • Formation aux outils de coopération et de créativité chez Viavectis
  • Formation de massothérapeute à l’École de Massage Sensitif Belge (EMBS)

Ce qui m’a amenée au Coaching

C'est en entamant un travail de développement personnel à l'âge de 33 ans que j'ai pris conscience que nous étions les maîtres de notre destin et les capitaines de nos âmes(*). Psychothérapie, séances de constellations familiales, EFT, soins énergétiques, lectures, conférences : tout faisait farine au moulin de la découverte de mon être essentiel, de ma quête de justesse. Au cours de ma carrière, j'ai vu certains de mes collègues brisés par des systèmes de management inadaptés, j'ai évolué au sein de certaines structures professionnelles rigides qui empêchaient les gens de développer pleinement leur potentiel. J'ai été dirigée par des managers qui galvaudaient les ressources humaines à leur disposition par ambition personnelle ou par seule volonté de profit. Cet expériences ont ébranlé mes valeurs fondamentales d'intégrité, de respect, d'humanisme et de coopération. C'est par réaction à ces schémas que l'idée de devenir coach a germé en moi. C'est la rencontre avec une coach mentor qui m'a donné le courage d'oser relever le défi. C'est par conviction que j'ai suivi la formation et commencé la pratique. C'est l'enthousiasme et la passion qui me guideront dans ce beau métier.

En quoi est-ce que ma vision personnelle est alignée avec la vision Viavectis ?

« Il faut jouer pour devenir sérieux... » (Aristote). Cette citation a agrémenté longtemps mon CV. Le jeu a toujours été un des moteurs de mon travail. Il est pour moi synonyme de plaisir, de liberté d'être et de penser, de rencontre sociale : ce que j'ai toujours recherché dans les différents postes que j'ai occupé. L'approche de coaching proposée par Viavectis m'a d'emblée enthousiasmée. L'idée de faire évoluer les gens et les entreprises grâce à des outils créatifs et ludiques couplés aux méthodes de coaching traditionnelles est un objectif de travail stimulant!

Les étapes fondatrices

J'ai quitté ma ville natale à 18 ans pour venir étudier à Bruxelles. Alors que tous mes professeurs me poussaient à suivre des études de traduction/d'interprétariat, je voulais pour ma part faire un métier où la maîtrise des langues allait me donner accès à d'autres cultures, d'autres peuples, d'autres mentalités. J'ai choisi les métiers de la communication pour répondre à mon besoin d'élargir mes horizons, pour assouvir ma curiosité du monde. Choisir le secteur de la culture a été la première étape majeure dans ma carrière et un choix qui m'a fondamentalement construite.

Je me suis mise au service du 7ème art durant 16 ans, avec beaucoup de passion. J'ai exercé plusieurs métiers dont celui d'attachée de presse, qui m'a permis de développer mes compétences de communicatrice, celui de coordinatrice de festival qui a révélé ma capacité d'organisation et celui d'éditrice de DVD qui m'a formée à la gestion de projets. Dans ce domaine où les équipes sont des éléments fondateurs de la réussite des projets, j'ai vécu les forces et les faiblesses de certaines structures et pris conscience de leurs limites.

Le secteur de la distribution a connu une profonde mutation vers la fin des années 2000 et ce métier a alors perdu à mes yeux son sens profond, car un film était devenu plus un produit qu'une œuvre.  Cette époque a coïncidé avec l'envie de me réinventer, de renaître tant dans ma vie professionnelle que privée.

J'ai travaillé 3 ans dans les institutions européennes comme assistante. Un travail routinier et peu créatif, à l'opposé de ce que j'avais fait auparavant. J'ai eu la chance de travailler dans une équipe composée de personnes positives, encourageantes qui ont constamment mis en valeur mes compétences professionnelles et humaines. Cela fut le temps de pause nécessaire pour réfléchir profondément à ma réorientation professionnelle.  Ma rencontre avec Nathalie Ledur a été un élément fondamental dans ma prise de décision de commencer ma formation en coaching.

Je suis passionnée par l'écriture créative, intéressée par le toucher et le travail sur le féminin. Toute forme d'art m'émerveille. Mes préférées sont le cinéma et la littérature, viennent ensuite la musique, la photographie et la peinture. Gourmande et gourmette, j'ai eu la chance de prendre un nouveau départ amoureux avec un cuisiner de talent. Nous partageons notre vie avec nos 6 adorables enfants (4 pour lui, 2 pour moi).

 


(*) Extrait du poème Invictus de William Ernest Henley